3 façons dont les voyelles en français changent la grammaire

les voyelles en français

Quelles sont les voyelles en français ?

 

 Il existe 6 voyelles officielles en français: A, E, I, O, U, Y mais le H est important dans l’utilisation des voyelles. Il n’est pas considéré comme une voyelle en français mais quand il est catégorisé «muet», c’est comme s’il n’existait pas et donc laisse la place à la règle concernant la voyelle qui le suit.

Ces voyelles impactent énormément de règles grammaticales en français.

 

1/ A cause des voyelles en français, on supprime des lettres!

 

En français, l’apostrophe sert de signe typographique qui marque ce que l’on appelle une élision des voyelles finales a et e de certains mots, c’est-à-dire, basiquement, une suppression. L’élision se fait lorsque ces mots sont suivis d’un mot commençant par une voyelle ou un «h» muet.

Exemple1: Je vois l’oiseau sur le toit.

Le mot «oiseau» étant masculin, on devrait utiliser l’article «le» mais comme le mot «oiseau» commence par une voyelle, on fait une élision et donc une suppression du «e» ce qui a pour conséquence l’écriture d’une apostrophe.

Exemple2: Je vais rejoindre un groupe d’amis.

Le mot «amis» faisant partie du groupe, on devrait utiliser la préposition de contenu «de» mais comme le mot «amis» commence par une voyelle, on fait une élision et donc une suppression du «e» ce qui a pour conséquence l’écriture d’une apostrophe.

Exemple3: Je mets de l’huile d’olive ou pas?

Le mot «huile» commençant par un un «h» muet, on prend alors en compte le «a» qui le suit. On devrait utiliser l’article «la» mais comme le mot «huile» commence par un «h» muet, on fait une élision et donc une suppression du «a» ce qui a pour conséquence l’écriture d’une apostrophe.

Bon bref, vous avez compris!

 

Il existe une exception qu’il faut connaître: on met une apostrophe entre le mot «si» et le mot «il» !

S’il vient pas, je ne vais pas être content!

Effective Teaching Styles: 5 Ways To Be A Great Teacher

2/ A cause des voyelles en français, on invente des mots!

 

Eh oui, comme si cela ne suffisait pas d’essayer de trouver si le mot est masculin ou féminin en français, certains mots s’adaptent seulement aux mots masculins commençant par une voyelle ou un «h» muet!

a) C’est le cas de certains adjectifs (comme bel ou vieil) où la réflexion ne porte plus sur le choix masculin/féminin mais sur le choix masculin qui commence par une consonne/masculin qui commence par une voyelle ou un «h» muet.

 

Exemple1: Je vais manger ce bel abricot là!

Le mot «abricot» étant un mot masculin commençant par une voyelle, je ne peux pas utiliser «beau» mais «bel» réservé aux mots masculins commençant par une voyelle.

 

Exemple2: Ce vieil arbre va bientôt mourir!

Le mot «arbre» étant un mot masculin commençant par une voyelle, je ne peux pas utiliser «vieux» mais «vieil» réservé aux mots masculins commençant par une voyelle ou un h «muet».

 

b) L’adjectif démonstratif «cet» et les adjectifs possessifs «mon», «ton», «son» réservés aux mots masculins commençant par une voyelle ou un h «muet».

Là, c’est horrible parce que «mon», «ton» et «son» paraissent pour la plupart des étudiants comme des mots masculins, OUI MAIS, on les utilise aussi pour les mots commençant par une voyelle (MASCULIN et FEMININ!)

Exemple: Cet homme est fou!

Le mot «homme» étant un mot masculin commençant par un h «muet», je ne peux pas utiliser «ce» mais «cet» réservé aux mots masculins commençant par une voyelle ou un «h» muet.

 

Exemple2: Où j’ai mis mon ordinateur, je dois être à mon école dans 15 minutes!

Peu importe que le mot soit masculin ou féminin, ici, quoiqu’il arrive on utilisera l’adjectif possessif «mon» devant les mots qui commencent par une voyelle ou un «h» muet .

Le mot «ordinateur» est masculin et le mot «école» est féminin!

 

3/ Le «Y» c’est une «demi-consonne» (donc une «demi-voyelle»)!

 

Bon déjà ça s’appelle «i-grec» alors que nous sommes en France! Des types latins l’ont pris à d’autres types grecs et on se retrouve avec ça!

Même si le «y» fait officiellement partie des voyelles françaises, il a un statut à part et on peut le considérer aussi comme une «demi-consonne».

Pourquoi? Parce que la règle de l’apostrophe ne marche pas avec lui; il n’y a pas d’élision avec le «y» avec les noms communs mais avec d’autres mots si . En plus, on le prononce comme «i», d’où son statut de «demi-consonne». Il prend un peu des règles de consonnes puis un peu des règles de voyelles.

Exemple1: Le yaourt est dans le frigo. Il n’y a pas d’élision.

 

Exemple2: Il n’y a pas d’élision. Il y a une apostrophe et donc il y a élision!

 

Exemple3: J’y vais à 14h! Il y a une apostrophe et donc il y a élision!

 

Bon, c’est n’importe quoi cet article, j’y vais! A bientôt!

 (si vous souhaitez lire plus de nos articles sur la langue française, cliquez ici)