4 façons de faire un argument de vente en anglais

argument de vente en anglais

Maîtriser un argument de vente en anglais

Si vous avez des clients internationaux, alors il est important de savoir faire un argument de vente en anglais. Chaque fois que vous vous diversifiez sur de nouveaux marchés, l’utilisation de l’anglais sera un excellent outil à avoir.

N’oubliez pas qu’il est important d’adopter une approche holistique pour améliorer son anglais professionnel, mais voici quelques conseils pour vous aider à faire un argument de vente en anglais.

Quelles sont les 4 façons de faire un argument de vente en anglais ?

Dans cet article, nous donnerons des exemples et des conseils pour faire un argument de vente en anglais. Les quatre principaux types d’argument de vente sont ;

• Le cold call
• Le pitch de la messagerie vocale
• Le mail de prospection
• Le “deck pitch”

 

Le pitch téléphonique

Croyez-le ou non, l’appel téléphonique reste le canal de vente le plus populaire et le plus efficace. Pour une bonne raison : c’est rapide, facile, cela se passe en temps réel et il est beaucoup plus difficile à ignorer pour votre prospect.

La nature du pitch téléphonique a changé au fil des ans. Étant donné que nous utilisons principalement nos téléphones portables, la ligne fixe de certaines personnes ne reçoit que des appels commerciaux. Nous pouvons tous voir le numéro qui appelle, nous pouvons donc identifier s’il s’agit de quelqu’un que nous connaissons ou non.

Si votre entreprise est petite, il est conseillé d’utiliser un téléphone portable pour faire un appel de vente. Les gens sont plus disposés à répondre à un appel à partir d’un téléphone mobile qu’à partir d’une ligne fixe.

Si vous avez une grande opération, vous aurez probablement moins de réponses, mais vous avez l’avantage de pouvoir utiliser un CRM sophistiqué comme Salesforce.

 

Quelques exemples de scripts téléphoniques

Pour vous aider à faire un argument de vente en anglais, voici quelques scripts classiques à utiliser et à adapter à votre situation.

Aller droit au but ;

Être informel et amical ;

Lorsque vous avez été référé à un client potentiel, il est impératif que vous utilisiez le nom à votre avantage, consultez cet exemple ;

Si vous voulez une liste complète des présentations téléphoniques en anglais, consultez cet article sur Zendesk.

 

Le pitch de la messagerie vocale

Mais que se passe-t-il si vous ne parlez pas à la personne en question ? Si vous travaillez dans la vente, vous allez rencontrer de nombreuses boîtes de réception de messagerie vocale. Et ce n’est pas grave, car les transactions réussies commencent souvent par jusqu’à huit tentatives pour parler réellement avec votre prospect.

Donc, même si toucher une boîte de réception peut sembler un échec, ne vous découragez pas. C’est en fait une occasion de faire bonne impression et de planter une graine avant votre prochaine tentative. N’oubliez pas que même si vous n’avez pas de vraie conversation, vous êtes toujours entendu.

Découvrez ce script pour un pitch de messagerie vocale en anglais ;

Le pitch par e-mail

Bien fait, un bon argumentaire de vente par e-mail peut atteindre des taux d’ouverture de 35 % ou plus. C’est un excellent moyen de vous présenter et de présenter votre entreprise tout en démontrant la valeur de ce que vous vendez.

Le courrier électronique est l’un des meilleurs moyens de faire un argument de vente en anglais. Cependant, il est impératif que l’anglais soit naturel et sans fautes.

Un mauvais anglais peut sembler être du spam et non professionnel. N’oubliez pas de faire vérifier vos scripts par un locuteur natif, mais ne vous fiez pas uniquement à cela. Suivez régulièrement des formations pour améliorer vos compétences, et une formation anglais CPF vous permettra de le faire gratuitement.

Découvrez ces exemples d’e-mail de vente ;

 

Ce ne sont que des façons de rédiger un email de prospection en anglais, mais vous pouvez trouver beaucoup d’autres exemples avec cet article sur Mailshake.

Le deck pitch

Le deck pitch est une présentation en personne, en ligne ou en chair et en os.

Si vous faites un pitch en personne, félicitations. Cela signifie que vous avez un pied dans la porte, que vous êtes devant un public réceptif et que la moitié du travail est déjà faite.

Il existe de nombreuses façons de faire un argument de vente en anglais en personne. De nombreux facteurs doivent être pris en compte, notamment le secteur d’activité, le nombre de personnes présentes et si c’est en ligne ou en personne.

Découvrez cet exemple de deck pitch ;

Un deck pitch est essentiellement un argumentaire de vente dans un format de présentation—PowerPoint, Google Slides ou la plateforme de présentation que vous utilisez. Ils facilitent la narration d’une histoire et mettent en évidence les points clés à l’aide d’aides visuelles qui peuvent être très persuasives. Pour plus d’idées à ce sujet, consultez notre article sur comment faire une présentation en anglais.

Faire un pitch de suivi

Il est difficile de fermer un client au premier contact. Alors, concentrez-vous sur l’obtention d’une chance lors d’une deuxième ou troisième réunion où vous aurez une meilleure compréhension les uns des autres et une meilleure chance de conclure l’affaire. La clé d’un bon argumentaire de suivi est de le rendre opportun et pertinent sans être gênant.

Une bonne façon de le faire est de mentionner un point de contact ou une conversation passé (si vous en avez eu un). Découvrez cet exemple ;

Consultez notre article sur le courrier de relance pour plus d’idées et de modèles à ce sujet.

Quelques conseils supplémentaires pour faire un argument de vente en anglais

Enfin, voici quelques conseils supplémentaires pour vous aider à faire un argumentaire de vente en anglais.

1. Avoir les bons outils pour le travail

Un système téléphonique ne peut pas vous présenter. Mais cela peut faciliter le pitch. Encore mieux serait une plate-forme de centre de contact sortant qui s’intègre à votre outil de gestion de la relation client (CRM).

2. Utilisez les données pour étayer vos revendications

N’importe quel vendeur peut faire une déclaration importante et impressionnante. Mais les vendeurs les plus persuasifs sont ceux qui peuvent étayer leurs affirmations avec des chiffres réels et des témoignages de clients. Dans la mesure du possible, utilisez les données pour soutenir les avantages de votre produit. La preuve est l’outil le plus puissant de votre arsenal de vente.

3. Faites vos recherches

Aujourd’hui, même pour avoir une chance de présenter, vous devez d’abord faire vos recherches. Utilisez LinkedIn pour en savoir plus sur votre prospect. Connaître leur entreprise. Comprendre ce qu’ils font. Regardez le type de contenu qu’ils publient. Il peut vous fournir suffisamment d’informations pour démarrer une conversation qui en vaut la peine.

4. Utilisez un démarreur de conversation

Sauter directement dans un terrain ne vous mènera probablement pas très loin. Soyez amical et établissez d’abord une relation avec votre prospect. Consultez notre article sur être informel en anglais.

5. Pratique

Pratiquez votre argumentaire. Essayez-le sur des collègues. Parcourez-le à la maison avec votre conjoint. Asseyez-vous devant un miroir et lancez-vous.

6. Parlez des avantages, pas des fonctionnalités

C’est la première règle du livre. Votre produit peut avoir les meilleures fonctionnalités au monde. Mais ils ne représentent pas grand-chose s’ils ne résolvent pas le problème de votre prospect. Concentrez-vous sur la façon dont les avantages de ces fonctionnalités résolvent les problèmes ou les points faibles !

Pour plus d’aide sur le vocabulaire et la phrase pour faire un argument de vente en anglais, consultez le lexique ici ;

Vocabulaire de la vente en anglais – voici notre lexique